FAST ET LA CYBERSECURITE

L'analyse de Pierre-André FLORAT sur les cyberattaques en collectivité

Le sujet n’est plus inédit : les collectivités territoriales sont de plus en plus victimes de cyberattaques depuis la pandémie. Elles sont désormais contraintes de prendre des mesures de prévention et de sécurisation pour s’en préserver car les conséquences des cyberattaques sont non seulement matérielles et  financières, mais elles paralysent également la totalité de leurs activités durant de longues périodes. 

Pour éviter de perdre définitivement toutes les données touchées par ces agressions numériques, FAST, une marque de Docaposte, filiale du groupe La Poste et référent de la confiance numérique en France, propose une solution qui permet de relancer l’activité des collectivités visées par une cyberattaque : le TankR. Véritable rempart contre ces agressions, le TankR est un équipement donnant aux organisations la possibilité de redémarrer rapidement leurs activités suite à une attaque de logiciels malveillants ou de rançongiciels mais aussi suite à un sinistre (incendie, inondation…).

Il a été conçu pour sauvegarder toutes les données essentielles des entités et pour les isoler des réseaux grâce à la technologie LINK-CUT qui rend possible la déconnexion automatique des disques après sauvegarde. Le TankR respecte l’ensemble des préconisations de l’ANSSI mais ne se limite pas à l’unique protection numérique. En effet, une préservation solide face aux risques physiques majeurs est assurée et s’étend donc bien au-delà des simples risques cyber. 

Le TankR proposé par FAST s’avère donc être une solution complète pour les collectivités qui souhaitent renforcer leur sécurité en proposant des cybersauvagardes incorruptibles et optimisées. Une restauration rapide des données ainsi immunisées est un point essentiel pour un redémarrage rapide de l’activité et une garantie de la continuité du service public.